Des jeux vidéo Shari'ah

Publié le par Sunnisme.com

.Des jeux vidéo selon les règles de l'islam
http://www.lepoint.fr/images/2010/12/13/class-iran-jeuvid-218154-jpg_110582.JPG

Lors d'un salon à Dubai, un système de notation basé sur les valeurs coraniques a été présenté.

L'homosexualité, la peur ou le désespoir sont traqués par ce nouveau système de notation des jeux vidéo venu d'Iran


À l'instar de ce qui se fait en Europe, en Amérique ou encore en Asie, certains pays musulmans se dotent d'un système de classification des jeux vidéo. L'ESRA (Entertainment Software Rating Association), créé par la Fondation nationale iranienne des jeux vidéo, et soutenu par le conglomérat de Dubai Index Holding, a été présenté lors du sommet World Game Expo à Dubai, fin novembre. Particularités : "Le système de notation est conçu sur la base de la culture, la société et les valeurs spéciales de l'islam", a expliqué Behrouz Minaei, le directeur général de la Fondation nationale iranienne des jeux vidéo. Cette dernière précise s'appuyer sur 17 psychologues et 8 sociologues pour gérer le classement.

C'est la première fois qu'un système de notation de jeux vidéo s'appuie sur des principes spirituels. Cette classification prend en compte la violence, le tabac et les drogues, les insinuations sexuelles, la peur, le désespoir, la violation des normes sociales et l'atteinte aux valeurs religieuses pour définir le degré d'interdiction d'un titre. Aussi, la prohibition de représenter le Ciel ou l'Enfer et l'outrage aux lieux saints sont interdits.

Peur, désespoir et blasphème des lieux de culte

Quand le PEGI (Pan European Game Information) choisit de diviser les jeux vidéo en cinq catégories d'âge, l'ESRA en propose six (3, 7, 12, 15, 18 et 25 ans), allant jusqu'à faire une distinction entre les adultes célibataires et mariés. Cette classification est pour le moins très éloignée de ce qui est mis en place dans les pays occidentaux. Il est plus étonnant de voir le titre Fifa Coupe du monde 2006, ainsi que de multiples simulations sportives (NBA 2K, Sega Tennis, Tiger Woods...) ou encore l'adaptation du dessin animé La Princesse et la Grenouille se retrouver sur la liste noire.

"Nous approuvons cette initiative qui vise à développer les valeurs islamiques et d'en maintenir l'aspect conservateur auprès des enfants et de la société en général", déclare Anas Al Madani, vice-président d'Index Holding. "Pour les entreprises de jeux vidéo, l'ESRA fonctionnera comme un indicateur afin de savoir si leurs jeux ne violent pas les valeurs et les traditions islamiques dans les pays musulmans." Il poursuit en encourageant "les développeurs de jeux et les éditeurs à utiliser le système d'ESRA, car il leur permet de comprendre la nature de la société islamique et ses différents aspects".

Reste à savoir si ce système de notation va dépasser les frontières des pays musulmans. Le potentiel mercantile du classement ESRA n'est pas des moindres : il concerne au moins 1,5 milliard de personnes.


Source : lepoint.fr (Par Mathilde Lizé)