Échapper à l'Ouragan Islamophobe

Publié le par Sunnisme.com

° Échapper à l'Ouragan Islamophobe ! 


Sheykh Abdullâh bin Hamid 'Alî


islamophobie_usa.jpg

- Réflexions sur l'hystérie anti-Shariah - 




As-Salamu 'alaykoum, chers frères,

Ci-dessous vous trouverez une liste de questions hypothétiques auxquelles je crois tout musulman doit réfléchir. Vous pourrez lire ensuite les quelques brèves réponses que j'ai apportées.

Un orage se prépare dans le monde Occidental, et bientôt il va se transformer en ouragan si nous ne commençons pas à faire de sérieux efforts pour communiquer avec ceux qui nous entourent, nos voisins, nos pairs, nos familles et nos collègues de travail. Comme vous le savez, cette année est une année électorale [1] et les mouvements Républicains et Tea Parties ont déjà pris tous deux une longueur d'avance sur leur campagne pour débarrasser la Maison Blanche du président Obama et Dieu sait qui d'autre le remplacera. Ma préoccupation est de défendre les Musulmans, pas Obama, mais je le mentionne juste pour souligner à quel point la diabolisation des Musulmans vise à assurer sa propre diabolisation. Je crois qu'il est de notre devoir de faire tous les efforts sincères en notre pouvoir pour parcourir le pays (en particulier nos dirigeants) afin d'accueillir autant de rencontres interreligieuses que possible dans le but énoncé de parler de la Shariah, du terrorisme et des véritables enjeux derrière lesquels les entreprises et les politiciens veulent se cacher : l'ÉCONOMIE. Je suis un peu sarcastique dans certaines de mes réponses ci-dessous, dans l'espoir que les lecteurs puissent déchiffrer la logique de tout cela par eux-mêmes. Je n'ai pas apporté de citations à mes réponses principalement parce que j'estime que ces réponses sont d'une évidence manifeste. Je n'ai par conséquent, pas jugé nécessaire d'en fournir. Tandis que toutes les questions sont importantes, il en est une à laquelle j'accorde une importance toute particulière, c'est la réponse concernant le 11 septembre. Il me semble que tant que nous continuons à accepter la responsabilité « collective » de cette tragédie, nous ne serons jamais capables de nous sortir du bourbier dans lequel nous nous trouvons et dans lequel nous nous enfonçons rapidement et profondément.

La Shariah menace-t-elle la Constitution Américaine ?

- Non, la Shariah vise à protéger les cinq intérêts universels : la religion, l'intégrité corporelle (la vie), la descendance (filiation), la santé mentale (la raison) et les biens [1]. Cela signifie que la Shariah garantit en fait la liberté de pensée, de conscience et de religion; qu'elle garantit la protection de la vie, de l'honneur et de la propriété, qu'elle promeut la préservation de la famille et les interactions responsables des adultes; qu'elle lutte pour la justice économique et contre l'exploitation et les pratiques commerciales prédatrices.

- Quant à ce que la Shariah n'a PAS fait à l'Amérique : restreindre les libertés civiles ; voler le trésor (public) ; détruire l'économie et récompenser les responsables de l'effondrement du marché ; financer la coupe (budgétaire) de l'éducation ; lancer trois guerres qui ont épuisé davantage le peu de fonds que nous avions ; voler les allocations de retraite ; gaspiller les économies mises de côté par les gens tout au long de leur vie ; augmenter les coûts des soins de santé et des produits pharmaceutiques ; accorder des prêts prédateurs et exclure des milliers de personnes de leurs maisons ; augmenter le coût du gaz et des produits alimentaires ; placer des gens dans d'autres pays en vue de les emprisonner, sans droits ni représentation juridique et en les torturants, etc.

- Le « Patriot Act » est responsable de la réforme de la Constitution à un point que la Shariah ne sera jamais en mesure d'atteindre.

Est-ce que les Musulmans ont infiltré les institutions Américaines et se sont emparés de l'Amérique?

- Non, la dernière fois que j'ai vérifié le nombre de Musulmans vivants en Amérique, il y en avait seulement 2,6 millions selon l'institut PEW [3], alors que le pays compte 300 millions d'habitants.

- La dernière fois que j'ai regardé, la majorité « écrasante » des responsables du Congrès, du secteur économique, les chefs militaires, les responsables d'établissements d'enseignement supérieur, les dirigeants des grandes entreprises et les responsables des médias étaient « blancs ». Alors, où se trouvent les Musulmans supposés s'être emparés de l'Amérique?

- Pour être honnête, c'est compliqué. C'est en grande partie parce que l'Article IV : Section 2 de la Constitution continue à promettre la poursuite (judiciaire) des esclaves fugitifs, le 13e Amendement permet l'asservissement des personnes coupables d'avoir commis des crimes, et dans l'Article I : Section 2, les personnes noires comptent comme seulement 3/5 d'une personne. Si nous pouvions effacer certaines de ces choses troublantes, je suis sûr que les Musulmans seraient tout à fait en accord avec la Constitution.

Est-ce que le Coran interdit aux Musulmans de se lier d'amitié avec les non-croyants / « infidèles » ?

- Oui et non. Il y a deux sortes d'infidèles mentionnés dans le Coran. Celui qui est hostile et travaille sans relâche pour rendre la vie des Musulmans difficile, et celui qui est accueillant et sympathique. Chaque fois que le Coran parle avec sévérité des infidèles (kaafir), il s'agit de la 1ère catégorie.

Les Musulmans croient-ils que le Coran est supérieur à la Constitution ?

- Oui. Les Musulmans croient que le Coran est supérieur à tout document réalisé par l'homme. Mais cela ne signifie pas que le fait d'avoir foi en le Coran est nécessairement difficile à concilier avec la citoyenneté. En réalité, la Shariah oblige les Musulmans à respecter et à se conformer à toute loi qui ne porte pas atteinte à leurs droits religieux fondamentaux. Quand un Musulman se trouve confronté à une telle atteinte, la Shariah encourage les Musulmans rechercher un accord raisonnable par des moyens pacifiques ou bien à immigrer vers un autre pays où leurs droits religieux sont respectés.

Les Musulmans sont-ils gentils uniquement parce qu'ils sont une minorité en Amérique?

- Non, mais les Musulmans font preuve de prudence, car ils sont pleinement conscients du grand mal que l'Amérique « blanche » est capable de faire quand elle a peur (par exemple, les massacres de populations indigènes entières, larguer des bombes atomiques sur les populations civiles, interner des gens dans des camps de concentration [4], inonder les centres-villes avec le crack et les armes à feu illégales).

- Le concept de dissimilation (at-taqiya) est le fait de « cacher » son appartenance à l'Islam au point qu'un non-Musulman ne sache pas qu'une personne est en fait Musulmane. Il s'agit de « nier » son appartenance à l'Islam en face du danger. Par conséquent, les Musulmans ne pratiquent PAS la « taqiya » comme certains le suggèrent [5]. Les Musulmans ne cachent pas plus une intention malveillante que leurs accusateurs qui POURRAIENT bien cacher leur intention de vouloir mettre en place un nouveau Jim Crow [6] (en dehors des murs de prison) ou de faciliter l'ascension politique du Ku Klux Klan.

Qu'est-ce que la Shariah ?

- Le terme Shariah signifie littéralement une voie claire vers une grande étendue d'eau douce. Il a également été utilisé pour désigner un « chemin divin », « un idéal ou un code moral ». Tous les éminents apôtres de Dieu ont reçu une Shariah. En d'autres termes, Abraham (sur lui la Paix) avait une Shariah. Moïse (sur lui la Paix) avait une Shariah. Jésus (sur lui la Paix) avait une Shariah. Et Muhammad (Paix et Salut sur lui), le dernier apôtre de Dieu, avait une Shariah. Ce qui distingue chacun d'entre eux est simplement que les lois étaient légèrement différentes.

Les Musulmans aimeraient-ils que les Américains acceptent l'Islam ?

- Bien sûr. Mais nous savons que seul Dieu guide les gens. Le Coran nous enseigne que nous ne pouvons pas (forcément) guider ceux que nous aimons, et que ce n'est pas la volonté de Dieu que tous les hommes deviennent Musulmans. Ce désir n'est pas différent de la volonté Chrétienne que tous (les gens) croient en le Christ. Bien que nous comprenions que ce n'est pas l'ensemble des Chrétiens qui cherchent à diaboliser les Musulmans en alléguant que nous représentons un système impérialiste et fasciste de domination, il est également clair que nos adversaires Chrétiens, en particulier (comme Pat Roberson et Franklin Graham) sont principalement préoccupés par l'augmentation de notre nombre, car nous rendons plus difficile l'accomplissement de leurs propres efforts impériaux idéologiques.

Les châtiments corporels seraient-ils de retour en Amérique si la Shariah était appliquée ?

- Pas nécessairement. Ceci parce que la Shariah n'est pas un système de Loi rigide, statique et qu'il n'est pas uniquement un code pénal. La Shariah couvre les questions de pratique religieuse, la doctrine, l'éthique de la vertu, les questions de statut personnel (mariage, divorce, héritage, garde des enfants), la finance, le commerce, la paix, la guerre, et de nombreuses autres questions. La preuve que le Code pénal de la Shariah est dynamique peut être trouvée dans le fait que le Calife 'Umar (RA) a suspendu l'exécution de la peine pour vol (couper les mains) lors d'une famine, alors que les gens avaient faim et en dépit du fait qu'ils se faisaient attraper en train de voler de la nourriture. Bien sûr, tout cela (NDT : la théorie du retour de l'application des peines corporelles) n'est rien de plus qu'une hypothèse bien peu probable.

Les non-Musulmans seraient-ils tenus de respecter la Shariah si elle existait en Amérique ?

- Non. Les non-Musulmans ne seraient pas tenus de vivre selon les exigences de la Shariah si elle devait être pratiquée aux États-Unis. Elle s'appliquerait uniquement aux Musulmans s'étant volontairement engagé et ayant juré de vivre selon les enseignements de l'Islam. L'Histoire Islamique est remplie d'exemples de Chrétiens, Juifs, Mages, et d'autres communautés florissantes qui vivaient sous la loi Islamique sans être obligées de vivre comme des Musulmans.

Les Musulmans étaient-ils responsables des attaques du 11/9 ?

- Que vous croyiez les Musulmans responsables ou non, considérez ceci : Les 19 prétendus pirates de l'air sont tous supposés être morts dans les attaques contre les Tours Jumelles, le Pentagone et le Vol 93 qui s'est écrasé en Pennsylvanie. Qui les a identifiés? En d'autres termes, si les seuls témoins de l'action de ces 19 personnes sont tous morts dans les collisions, comment savons-nous que les 19 supposés responsables à bord de ces vols ont réellement effectué les attaques? Comment savons-nous même qu'ils étaient à bord ? Est-ce que les victimes ont envoyé des photos d'eux à leurs proches ou à la police? Une allégation selon laquelle ils étaient des terroristes « connus » ne constitue pas une preuve suffisante compte tenu notamment de la crédibilité de la source de cette allégation. Cela vaut la peine de se poser ces questions, que vous croyez ou non en la véracité de certaines des théories du complot [7].



Notes :

[1] Le texte est écrit en 2012
[2] Il s'agit là des Nobles Objectifs et les Finalités de la Shariah (Mâqâsid ash-Shariah)
[3] Voir sur le site USAtoday
[4] Probablement en référence aux camps d'Abou Ghraib et de Guantanamo

[5] Cet argumentaire teinté de paranoïa se retrouve fréquemment chez les groupuscules islamophobes et identitaires, pour qui un Musulman gentil, ouvert et conciliant est forcément en train de mentir ou de manipuler son interlocuteur.

[6] Les lois Jim Crow sont le surnom donné à toute une série d’arrêtés et de règlements promulgués généralement dans les municipalités ou les États du sud des États-Unis entre 1876 et 1964. Ces lois, qui constituaient l'un des principaux éléments de la ségrégation raciale aux États-Unis, distinguaient les citoyens selon leur appartenance « raciale » et tout en admettant leur égalité de droit elles imposèrent une ségrégation de jure dans tous les lieux et services publics. Les plus importantes introduisaient la ségrégation dans les écoles et dans la plupart des services publics, y compris les trains et les bus. Le nom de Jim Crow vient de la chanson Jump Jim Crow écrite en 1828 par Thomas Dartmouth « Daddy » Rice, un émigrant anglais aux États-Unis, le premier à se produire en public en se noircissant le visage et les mains. Dès 1837, le nom de Jim Crow a été utilisé pour parler de ségrégation raciale. [réf : Wikipédia]

[7] Quand bien même il s'agirait d'un acte commis par des Musulmans, il convient de rappeler que l'Islam interdit et condamne fermement ce type d'actions terroristes. Nous n'oublierons pas non plus de rappeler les liens étroits entre Ben Laden, son groupe al-Qaïda et les États-Unis d'Amérique qui pendant des années ont financé, armé et aidé ces groupes terroristes à exister et donc à se développer. Voir ici le témoignage d'Hillary Clinton. Quoi qu'il en soit, si des Musulmans devaient en effet être responsables de ces attaques, nous serions face à des individus isolés et manipulés, se retournant contre ceux qui les ont créés. Dans un tel cas et malgré tout, ils auront commis au regard de la Loi Islamique, un péché très grave dont ils devront répondre devant Dieu. Lire à ce sujet la Fatwa contre le terrorisme des savants de Deoband.