Jihad an-Nafs : L'Effort Spirituel

Publié le par Sunnisme.com

° Jihad an-Nafs : L'Effort Spirituel


Sheykh  Gibril Fouad Haddad



  http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/26/1309260227155129811584721.jpg





Au nom d'Allâh, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Allâh le Très-Haut dit :

« Quiconque lutte (Jaahada) pour la Cause de Allâh ne lutte (Yujaahidu) en réalité que pour lui-même » [1] et « Ceux qui combattent (Jahadu) pour Notre Cause, Nous les guiderons assurément sur Nos sentiers, car Allâh est avec ceux qui s'appliquent à accomplir des œuvres salutaires. » [2]. C'est une Sourate Mecquoise et les deux versets se réfèrent au Jihad an-Nafs.

Il n'y avait alors pas de Jihad militaire. Sans jihad du nafs, combattre conduit au feu de l'Enfer.

Allâh le Très-Haut dit :

« Par l'âme et Celui qui l'a façonnée harmonieusement ; et qui lui a inspiré son libertinage et sa piété ; En vérité, l'homme qui purifie son âme sera sauvé ; et celui qui la corrompt sera réprouvé ! » [3]. C'est aussi une Sourate Mecquoise.

Sans purification, le nafs reste une "âme qui ordonne le mal" (an-nafs al-ammara bil-su') tant qu'il (le nafs) se soumet dans l'obéissance totale à l'appel des passions animales et de Shaytan.

Allâh le Très-Haut dit :

« N'as-tu pas vu celui qui prend sa passion pour une divinité? » [4]. « Il avait opté pour la vie matérielle de ce monde et obéi à ses instincts, donnant ainsi l'exemple du chien qui ne cesse de haleter, qu'on le traque ou qu'on le laisse en paix. » [5]. Il s'agit de deux Sourates Mecquoises.

Allâh dit à propos de la personne qui contrôle la passion de son égo : « Tandis que celui qui, redoutant de comparaître devant son Seigneur, aura dompté ses passions ; c'est le Paradis qui constituera son séjour » [6]. C'est encore une Sourate Mecquoise.

Les versets cités ci-dessus sont parmi les nombreux versets et Sourates Mecquois enjoignant au Jihad an-nafs. Celui qui nie qu'il existait/existe un tel commandement Divin commet de la mécréance (kufr). Un tel ordre ne peut faire référence au Jihad militaire, car il n'y avait pas de permission - et encore moins d'ordre - pour un tel Jihad jusqu'à ce qu'à la période Médinoise .

En outre, le Prophète [salallâhou 'alayhi wassalaam] a dit :

1/ « Le mujahhid (combattant) est celui qui mène le Jihad contre son nafs (égo) dans la recherche de l'obéissance à Allâh. »


- Ibn Hibban (#1624, 2519) : authentique,
- Shu'ayb al-Arna'ut (Commentaire de Ibn Hibban) : authentique, 
- Al-Hakim : authentique, 
- Confirmé par `Iraqi,
- Egalement présent dans at-Tirmidhi, Ahmad, et at-Tabarani,
- Albani l'a inclus dans son "Sahiha".

2/ 'A'ïsha, qu'Allâh soit satisfait d'elle, demanda :

« Messager d'Allâh, nous voyons le Jihad comme le meilleur des actes, ne devrions-nous pas (les femmes) y participer? Il répondit : « Mais le meilleur Jihad est un Hajj parfaitement accompli (Pèlerinage à La Mecque). »
[7] 

3/ Une autre fois, un homme demanda : « Dois-je rejoindre le Jihad ? »  Le Prophète [salallâhou 'alayhi wassalaam] lui posa la question suivante : « As-tu des parents? » L'homme répondit que oui. Le Prophète lui dit : « Alors fais le Jihad en les servant ! » [8]

4/ Un autre homme demanda : « Quel genre de Jihad est le meilleur? » Le Prophète [salallâhou 'alayhi wassalaam] répondit : « Dire une parole de vérité auprès d'un gouvernant oppresseur ». [9]

5/ Le Prophète [salallâhou 'alayhi wassalaam] a aussi dit : « Le fort n'est pas celui qui triomphe de ses adversaires, mais celui qui triomphe de son égo] ». [10]

6/ Le Prophète [salallâhou 'alayhi wassalaam] a dit à Abu Sa'id al-Khudri :


« Même si quelqu'un frappe les mécréants et les idolâtres avec son épée
[11]  jusqu'à ce qu'elle casse, et qu'il est entièrement teint de leur sang, les gardiens du souvenir d'Allâh sont un degré au dessus de lui. » 

Les hadiths authentiques présentés ci-dessus fournissent une preuve explicite supplémentaire - en particulier les points 1 et 5 - réfutant ainsi le mensonge selon lequel « tous les éléments du jihad an-nafs sont fabriqués ou faibles. »

En outre :

Allâh le Très-Haut est Tayyibun (infiniment bon) et n'accepte que le Tayyib (bien). Il déclare dans le Qour'an qu'Il n'accepte les actes d'adoration que s'ils sont basés sur :

- La purification de soi (qad aflaha man zakkaha)

- La pureté du cœur (illa man ata Allaha bi-qalbin salim)

- Un esprit humble (wa-innaha lakabiratun illa `alal khashi`in)

La purification de l'intention (an-niyah) est le pré requis général pour cela. C'est pourquoi les Imams (c'est-à-dire Bukhari, Shafi `i, an-Nawawi ) ont toujours commencé leurs livres de fiqh par le hadith de l'intention : « Les actes ne valent que par les intentions. » [12]

Un acte en apparence considéré comme de l'adoration, mais effectué sans intention pure n'est pas considéré comme de l'adoration ; même se battre et mourir pour la défense des Musulmans. Le Prophète [salallâhou 'alayhi wassalaam] a dit explicitement qu'un tel combattant est lié à feu.

En effet, la purification de l'intention est nécessaire pour l'ensemble des cinq piliers de l'Islam . Cette purification est un fard 'ayn
[13] et elle est requise de tous.

Ainsi, ceux qui prétendent qu'il n'existe pas de Jihad an-nafs dans l'Islam ont mis en péril leur Islam et il se pourrait que leur shahada, salat, zakat, jeûne, hajj ET leur Jihad soient sans valeur. Allâh est notre refuge de cette situation.

Hajj Gibril



Notes : 

[1] Qour'an, 29:6
[2] Qour'an, 29:69
[3] Qour'an, 91:7-10
[4] Qour'an, 25:43
[5] Qour'an, 7:176
[6] Qour'an, 79:40-41
[7] Sahih Al-Bukhari #2784
[8] Sahih Al-Bukhari #5972
[9] Sunan Al-Nasa'i #4209
[10] Al-Haythami l'a déclaré authentique dans Majma `al-Zawa'id
[11] Dans le cadre du Jihad défensif légiféré
[12] Boukhari et Muslim
[13] Obligation d'ordre individuelle
 

Publié dans Le Tasawwuf