L'ENLÈVEMENT DES FILLES NIGÉRIANES - SHEYKH BIN BAYYAH

Publié le par Sunnisme.com

    °DÉCLARATION DU
SHEYKH ABDULLAH BIN BAYYAH
 SUR L'ENLÈVEMENT DES FILLES NIGÉRIANES PAR BOKO HARAM




image


  
Note du traducteur : On entend souvent l'argument selon lequel les Musulmans ne condamnent jamais les actes barbares commis au nom de leur religion. Nous pensons quant à nous que la volonté médiatique occidental d'entendre les appels à la raison et à la paix quand cela provient de nos leaders religieux, n'est que très rarement au rendez-vous. L'occasion leur est donnée par cet article de nous prouver que nous avons eu tort de penser ainsi. Cet article sera en effet diffusé aux principaux médias français via Twitter. Nous invitons par ailleurs nos lecteurs à le diffuser très largement sur les réseaux sociaux.



« Au nom d'Allah le Plus Bienfaisant, le Plus Miséricordieux,

Paix et bénédiction sur notre maître, le Messager d'Allah, sur sa famille et sur ses compagnons.

C'est avec grand regret que nous avons eu connaissance des récents événements et de la violence qui opère entre les différents groupes extrémistes dans le pays Africain du Nigéria.

L'événement le plus récent, relaté par de multiples agences de médias d'information, a été l'enlèvement tragique de centaines de jeunes filles par le groupe « Boko Haram ».

Nous condamnons de manière absolue cet acte et affirmons qu'il n'a aucune justification religieuse ou logique. Nous implorons ce groupe de renvoyer ces filles innocentes dans leurs foyers et dans les familles et de renoncer à ces actes ignobles qui sont condamnés et interdits de manière unanime dans toutes les religions révélées, en particulier dans l'Islam, dont l'image a été vilipendée et la sainteté violée par des personnes qui ne comprennent pas sa réalité et ne consultent pas ses savants religieux instruits.x

Nous invitons donc tous les érudits religieux Musulmans au Nigeria et en Afrique de l'Ouest, ainsi que les responsables religieux Chrétiens dans cette région à coopérer et à se soutenir mutuellement pour sauver ces filles et mettre fin à la violence gratuite et à la tuerie aveugle dont les deux parties ont été les témoins. C'est leur responsabilité collective d'arrêter ces tueries et ces combats, qui ne pourront (sinon) se terminer que dans la destruction, le chaos et l'anarchie. Les dirigeants des deux groupes doivent également soutenir les efforts de paix non seulement au Nigéria, mais aussi en Afrique centrale, qui a été témoin – et continue de l'être – de beaucoup d'événements terribles.

Nous sommes absolument certains que les avantages et les possibilités que la paix peuvent apporter pour la coexistence bienveillante et le développement l'emportent de loin sur tout autre avantage apparent pouvant servir de justification pour la poursuite de la guerre et de la violence.

Les actes de vengeance et les victoires à court terme sur les ennemis n'offriront pas d'avantages durables sur le long terme. Notre invitation sincère pour tout le monde est de retrouver l'esprit de fraternité et l'atmosphère de paix, afin que la région devienne une demeure d'amour et d'harmonie.

Nous, au Forum International pour la Promotion de la Paix dans les Sociétés Musulmanes, sommes prêts à fournir le soutien intellectuel et pédagogique nécessaire pour construire une paix durable dans le psychisme des groupes impliqués. Nous tendons nos mains à tous ceux qui sont sérieux dans cette entreprise, indépendamment de leur appartenance religieuse, afin que la paix se manifeste et que la violence s'arrête, conformément au commandement de notre Seigneur dans le Noble Coran, « Ô croyants, rangez-vous pleinement sous la bannière de la Paix (Islam) » [Qour'an, 2:208]

Nous demandons à Allâh, Glorifié et Exalté soit-Il, d'accorder le succès à tout le monde. »


Sheykh Abdallâh Bin Bayyah

Président
Forum International pour la Promotion de la Paix dans les Sociétés Musulmanes (Abu Dhabi)

Publié dans Islam et occident