La permission de fêter la naissance du Prophète [Mawlid]

Publié le par Sunnisme.com

° La permission de fêter la naissance du Prophète
[al-Mawlid] 




Mawlid.jpg


Mawlid small
Ce Hadith est l'une des preuves les plus fragantes qu'il est permis de se réjouir de la naissance du Prophète Muhammad (salallâhou 'alayhi wassalaam). Il est authentique et rapporté par : 1. Sunan an-Nasa’i, Vol. 6, Livre 49, Hadith 5428 2. Sahih Muslim, Livre 40, Hadith 2701 3. Jaami’ Tirmidhi, Hadith 3326 4. Musnad Imam Ahmad, Hadith 16488 5. Sahih Ibn Hibban, Hadith 820 6. Musnad Abi Ya’la, Hadith 7331 7. Musannaf Ibn Abi Shayba, Hadith 28894 8. Tabarani, Mu’jam al-Kabeer, Hadith 16079 9. An-Nawawî, Riyad as-Salihin, Livre 16, Hadith 1450

 

 

As-salamou 'alaykoum,

Une fois de plus, le mois de Rabi al-Awwal a vu le lancement de campagnes ayant pour but de convaincre les gens qui fréquentent les réunions connues sous le nom de « Mawlid » de ne pas s'y rendre. Ce que j'ai trouvé inquiétant, c'est la diffusion d'informations trompeuses propagées par des personnes qui ne semblent pas être en mesure de garder leur calme sur ce sujet et qui copient/collent aveuglément des articles allant contre le Mawlid, sans même vérifier l'exactitude de ce qu'ils diffusent.

Le Hadith posté ci-dessus (tiré des Sunan d'an-Nasaï) est l'une des plus évidentes preuves de la validité du Mawlid. Il montre clairement que les compagnons se rassemblaient pour remercier Allâh (le Très-Haut) et Lui rendre grâce pour les avoir bénis en leur envoyant le Prophète (salallâhou 'alayhi wassalam). Les assemblées du Mawlid ne sont-elles pas ce qui est décrit dans le Hadith?

J'ai plus à dire sur ce sujet mais faute de temps, je vais me contenter des points suivants, qui résument des discussions plus détaillées :

1. Définition des rassemblements du Mawlid : Ce n'est pas un rassemblement d'anniversaire comme on l'entend au sens occidental classique du terme (gâteaux, bougies, mixité, cadeaux, musique...), mais plutôt un rassemblement durant lequel est mentionnée la Sirah du Messager d'Allâh (salallâhou 'alayhi wassalam) incluant une mention de sa naissance bénie. Ces rassemblements contiennent habituellement de la récitation de Qour'an et des Qasaïds (chants). La grande majorité de ces rassemblements se sont tenus tout au long de l'histoire jusqu'à aujourd'hui sans qu'aucun acte haram ni soit mêlé.

2. Le Mawlid est une question de Fiqh (Jurisprudence) et non de 'Aqidah (Croyance) : en tant que tel, le sujet du Mawlid a été traité par les érudits Musulmans du passé, lesquels ont, dans une grande majorité, émis des fatwas (avis) stipulant qu'il est licite et recommandé. Parmi ces géants de l'érudition Islamique, ont trouve al-Hafiz Ibn Hajar, l'Imam as-Suyuti, Ibn 'Abidin et de nombreux autres, dont Shah 'Abd al-Aziz al-Dihlawi. Étant donné qu'il s'agit d'une question de Fiqh à propos de laquelle les oulémas traditionnels ont donné la fatwa, il n'est par conséquent pas permis de condamner ceux qui assistent à ces rassemblements alors qu'aucune pratique illégale ne s'y déroule. J'ai été très étonné de lire sur un site en langue arabe un auteur revendiquer audacieusement que la licéité du Mawlid n'était qu'une position minoritaire au sein de l'érudition Musulmane et que la majorité le jugeait comme interdit ?!? (L'auteur serait-il passé accidentellement à côté des innombrables avis qui autorisent/recommandent le Mawlid à travers les siècles?). Ceux qui en doutent encore peuvent se faire idée en lisant l'article suivant : L'avis des savants sur la commémoration de la naissance du Prophète Muhammad [al-Mawlid].

3. Deux approches : Les savants Musulmans ont deux approches pour argumenter en faveur de l'autorisation/permission des rassemblements de Mawlid.
  
     a) : Les assemblées de Mawlid existaient à l'époque des Salafs (Pieux Prédécesseurs, mais n'étaient pas connues sous ce nom (voir la Fatwa de Sheykh Abd al-Hayy al-Luknawi et le Hadith posté ci-dessus).

     b) : Les assemblées de Mawlid dans cette forme exacte n'existaient pas au temps des Salafs mais leur base est présente dans la Shari'ah, ce qui leur permet d'exister, et aussi de ne pas être considérées comme une mauvaise innovation. (C'est l'approche de Hafiz Ibn Hajar et de l'imam as-Suyuti).

4. Tout est dans le nom : Si le nom d'assemblées de Mawlid (ou fête d'anniversaire) était remplacé par « Leçon de Sirah » durant laquelle quelques Qasaid sont également chantées, qui pourrait encore trouver cela problématique? En effet, si vous étiez amené à inviter les détracteurs à un tel événement, ils ne remarqueraient probablement même pas qu'ils seraient en train de participer à un Mawlid. J'ai pu constater que c'est l'approche qui est utilisée à Madinah al-Munawwarah où à l'extérieur du lieu où se déroule un Mawlid hebdomadaire bien connu, une pancarte indique « Majlis as-Sirah an-Nabawiyyah ».

5. Mawlid quotidien : Les Mawlids se déroulent (aussi) en dehors du mois de Rabi al-Awwal et des savants du passé ont déclaré qu'ils célébraient chez eux, chaque soir, la naissance du Messager d'Allâh (salallâhou 'alayhi wassalam). Comme d'autres cours, les rassemblements de Mawlid se déroulent à peu près une fois par semaine, en raison de la disponibilité des gens et de l'incapacité à y assister tous les jours. Ainsi, soutenir qu'ils ne se déroulent que dans Rabi al-Awwal n'est pas correct et trompeur.

6. L'ignorance : Couper et coller de longs articles sur la bida'a et répéter en boucle l'argument vicié « Est-ce que le Prophète (salallâhou 'alayhi wassalam) a participé à des assemblées de Mawlid? » trahit une grande ignorance de ce qu'est la Sunnah. À ces gens, nous posons la question suivante : Considérez-vous les mots et l'approbation implicite du Prophète (salallâhou 'alayhi wassalam) comme constitutive de la Sunnah? Si oui, pourquoi avez-vous uniquement mentionné des actions ? Si vous êtes d'accord avec nous sur le fait que les paroles prophétiques et l'approbation tacite font partie de la Sunnah, alors comment pouvez-vous prétendre qu'organiser des rassemblements durant lesquels sont lus la Sirah et des Qasaïd, peuvent ne pas être approuvés par la Sunnah?

Remarque : L'analyse du Hadith posté ci-dessus [1] a été effectuée avec pertinence par Sheykh Abdullâh al-Hussaini al-Hashimi de La Mecque, dans son travail sur le Mawlid, qu'Allâh (le Très-Haut) le récompense abondamment. [2]

Ô Allâh, envoie Tes bénédictions et Ta paix sur la lumière qui se manifeste dans ce mois.

Wassalaam.



Notes :

[1] Il a été rapporté de Abou Sa'eed Al-Khudri qu'il a dit : « Mu'awiyah, (qu'Allâh soit satisfait de lui) a dit : « Le Messager d'Allâh (saw) arriva vers un cercle - (formé par ses compagnons) - et dit : « Que faites-vous donc? » Ils dirent : « Nous sommes réunis pour prier Allâh et le louer pour nous avoir guidés vers Sa religion et nous avoir bénis par ta personne ». Il répondit : « Je vous demande, par Allâh, est-ce la seule raison? » Ils répondirent : « Par Allâh, nous ne nous sommes pas réunis pour une autre raison ». Il dit alors : « Je ne vous demande pas de prêter serment par soupçon, mais plutôt parce que Jibril est venu à moi et m'a dit que Allâh, le Puissant et Sublime, vous vante auprès des anges. » (An-Nasaï - Chapitre 37 - Sahih)

[2] Texte basé sur un article de daralhadith.org.uk et approuvé par Sheykh Musa Furber.


 

Publié dans Réfutations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :