Lies Hebbadj, coupable d’être arabe et musulman?

Publié le par Sunnisme.com

.Lies Hebbadj, coupable d’être arabe et musulman ?

 

 

http://allainjules.files.wordpress.com/2010/08/lies.jpg

 

 

Non, je ne souhaite pas faire de parallèle avec Alfred Dreyfus mais, Liès Hebbadj n’est-il pas coupable d’être arabe et musulman comme le fut le capitaine qui eut « tort » d’être juif ? Il ne s’agit nullement d’apporter un quelconque soutien à cet homme mais, de rappeler certains faits qui ne trompent pas. Un fait particulir dont la France semble se gargariser en toute détente: la xénophobie.

On a appris ce week-end que Liès Hebbadj était en garde à vue puis mis en examen pour « viols aggravés ». Une ex-compagne du commerçant nantais l’accuse de viols et de violences, qui se seraient déroulés entre 2003 et 2007. Énorme, non ? La jeune femme a porté plainte le 5 août, mais elle avait déjà évoqué des accusations de maltraitance sur son blog. Une justice expéditive à la chinoise puisque Lies Hebbadj avait porté plainte contre elle en avril dernier pour diffamation. Cherchez l’erreur.

 

http://allainjules.files.wordpress.com/2010/08/hebbadj.png

 

On peut tout reprocher à ce monsieur Hebbadj mais, quand on glisse dans le règlement de compte politique, avec, il me semble, une justice aux ordres parce qu’on se sert d’un fait-divers pour faire son Vichy, alors, ça devient grave. De plus en plus grave d’ailleurs avec tous les dérapages que personne ne dénonce vraiment. On nous avait fait croire que le diable en personne, c’était Jean-Marie Le Pen. Eh bien, il n’est pas le seul. Beaucoup se cachent dans un parti dit républicain pour lancer leur fiel nauséabond.

Et le bouquet c’est Brice Hortefeux, le ministre de l’Intérieur, sur l’antenne de France2. Le sommet de l’indécence et de l’outrecuidance.  Maître Eolas disait ce matin sur Twitter: « Brice Hortefeux a osé déclarer qu’Hebbadj était « présumé coupable ». Lui qui n’a pas démissionné après sa condamnation car « présumé innocent »". C’est quand même assez hallucinant d’écouter ce ministre sans qu’aucun journaliste ne le reprenne sur ce point. La question est de savoir ce qu’on fera des compagnes et des enfants de cet homme si demain il est expulsé de France s’il y a déchéance de sa nationalité. Ne va-t-on pas créer des voyous sans père ?

Hélas, plus c’est gros, plus ça passe !

 

 


 

 

Par A.Jules