Soyons comme l'abeille

Publié le par Sunnisme.com

° Soyons comme l'abeille

Quelques-unes des sagesses que l’on peut retirer de
la vie des abeilles et de la Sourate An-Nahl




Bees.jpg





Nous avons été envoyés sur terre pour chercher le plaisir d'Allâh et non pour chercher notre plaisir. En cherchant notre plaisir, on court après la mauvaise chose. On se plaint de ne pas avoir ceci ou de ne pas pouvoir profiter de tel plaisir, ou de ne pas se sentir satisfait. A cause de cela, on ne se sent pas bien. 

Mais nous n'avons pas été envoyés ici pour nous sentirbien. Nous avons été envoyés ici pour satisfaire Allâh. Ensuite, Allâh nous rendra satisfait pour toujours, donc ne courrons pas après notre plaisir, mais après celui d'Allâh ta'ala. Nous sommes comme les abeilles à qui Allâh à ordonné « mangez de toute espèce de fruits (parmi ceux qui sont licites et bons), et suivez les sentiers de votre Seigneur (par le biais de Son Messager - salallâhou 'alayhi wassalaam) ». 

Nous aussi, une fois sortis de la ruche (c-a-d une fois créés) puis envoyés sur terre, nous devons nous méfier des fleurs qui peuvent nous distraire ou nous détourner des sentiers de notre Seigneur (l'argent, les voitures, la beauté, les belles maisons, la carrières, la notoriété, etc.) et dont certaines peuvent même être illicites (empoisonnées). L'abeille, prend uniquement ce dont elle a besoin, elle trie, elle collecte le nectar, elle ne cherche pas frénétiquement à butiner toutes les fleurs disponibles, elle prend juste ce dont elle à besoin dans cette dounya (ce monde) et non ce qui pourrait lui nuire où la tuer.

Le nectar est quelque chose de délicieux, l'essence (suc) des fleurs. Le nectar que nous devons collecter ici-bas, c'est le nectar des bonnes et pieuses actions, le nectar de la Sunnah, le nectar de ce qui satisfait Allâh, quelque soit la situation, l'endroit, où le moment (en train de conduire, d'étudier, de manger, de boire, dans les relations avec sa famille, son travail, etc...). Nous devons toujours faire ce trie et toujours chercher ce précieux nectar.


Si les abeilles sont citées par Allâh dans le Qour'an, ce n'est pas pour rien. L'abeille est un exemple que le Musulman se doit de comprendre et de copier inshaa Allâh.


1/ Donner la priorité à autrui :

L’abeille ne prend pas le nectar pour elle toute seule, mais elle le rapporte à la ruche et le partage avec les autres. De même, nous devons montrer de la compassion envers la création, partager ce que nous avons avec les autres, partager notre richesse avec les autres, partager nos connaissances avec les autres, notre sagesse, etc. Il y a là une leçon à retenir.

2/ Travailler ensemble pour une cause commune :

Les abeilles travaillent ensemble pour la même raison, c’est ce que nous devons faire également, la cause étant la Satisfaction d'Allâh. Nous devons travailler ensemble pour la Religion, ne pas rentrer en compétition les uns contre les autres, comme les abeilles qui travaillent ensemble dans le but commun de créer du miel et quand ce miel est créé, il bénéficie à l’Humanité. De même, lorsque nous sommes dans les Mosquées, les Madrassas, travaillons ensemble, les étudiants doivent apprendre, les professeurs doivent enseigner, les étudiants doivent mettre en pratique ce qu’ils apprennent, les professeurs doivent les entraîner, il faut purifier son cœur avec un sheykh de Tazkiya (puification) qui vous montrera comment se purifier et comment mettre vos connaissances en pratique, de manière à préparer ce miel qui bénéficiera à l’Humanité, par votre sagesse, votre science, votre da’awa, afin que votre famille, vos parents vos frères et sœurs, puissent en bénéficier, car la Guidée d’Allâh est comme le miel et elle possède une guérison en elle. Le miel possède une guérison pour le physique, tandis que le miel que vous accumulez possède une guérison pour les maladies spirituelles et sociales. 

3/ Etre multitâches : 

Les abeilles sont capables d’accomplir plusieurs tâches, mais elles restent concentrées sur une seule à la fois (ménage, construction, récolte, ventilation, etc. ). Par contre, si on a besoin d’elles sur une tâche précise, à un moment donné, elles en sont capables.« Ne cuisinez pas durant le moment ou il faut étudier et n’étudiez pas durant le moment ou il faut cuisiner ». Chaque chose en son temps. 

4/ Tirer avantage de la lumière du Soleil :

Les abeilles ne sortent que quand il fait jour. La lumière du jour représente la vie, tandis que l’obscurité représente la mort. Une personne n’est capable d’accomplir les bonnes actions que pendant qu’elle est en vie. Il est donc important de comprendre que c’est maintenant le moment d’accomplir les bonnes actions parce qu’après, il sera trop tard. 

5/ Tirer avantage de la bonne saison :

Les abeilles mangent durant l’hiver, elles restent dans la ruche, serrées les unes aux autres pour maintenir la chaleur, tandis qu’elles travaillent durant l’été. De même, lorsque vous êtes jeunes, en bonne santé, que vous avez du temps libre, profitez-en, tirez-en avantage (apprentissage, bonnes actions, veillées nocturnes, etc.) de manière à ce que vous puissiez bénéficier de votre travail durant vos vieux jours et après votre mort. Dans un Hadith authentique rapporté par l’Imam Al-Hakim (RA), le Prophète Muhammad (SAW) a dit : « Tire avantage de cinq choses avant cinq autres : ta vie avant ta mort, ta santé avant ta maladie, ton temps libre avant ton activité, ta jeunesse avant ta vieillesse, ta richesse avant ta pauvreté. »

6/ Se sacrifier : 

S’il y a un danger, l’abeille se sacrifiera, quitte à perdre sa vie, pour protéger les autres abeilles et la ruche. De même, nous devons nous sacrifier, pour faire la da’awa, parfois il faut quitter sa famille, sacrifier de son temps, de son argent, etc. pour la recherche de l’Agrément d’Allâh et pour le bénéfice de l’Humanité. 

7/ Partager : 

Les abeilles partagent le Rizq (la subsistance : le nectar) avec les autres. Toute la communauté travaille ensemble et tout le monde partage les bénéfices. 

8/ Accroître les connaissances :

Les abeilles possèdent une manière spéciale de communiquer (une sorte de danse) par laquelle elles indiquent aux autres l’endroit ou se situent les bonnes fleurs à butiner ainsi que la distance à parcourir pour les atteindre. Et les autres s’y rendent ensuite. De la même manière, nous devons indiquer au reste de l’Humanité ou se situe le bien, par générosité et dans la recherche de l’Agrément d’Allâh. 

9/ Des rappels cohérents :

Une fois le nectar collecté sur une fleur, l’abeille laisse un signal aux autres pour qu’elles ne perdent pas de temps à butiner celle-ci. Egalement, on pourra retenir qu’elle prend se dont elle a besoin et qu’elle ne détruit pas la fleur. De notre côté, nous devons apprendre la Science et la présenter ensuite aux autres d’une manière simple et compréhensive afin qu’ils puissent la comprendre et la pratiquer. 

Voilà inshaa Allâh ce qui nous apportera la Satisfaction et la Proximité d'Allâh ta'ala. 
 
 

Inspiré d'un Dars de Mawlana Ahmad Dabbagh - hafidhuLlâh -