Trafique de drogue et terrorisme

Publié le par Sunnisme.com

.Des fatwas autorisant le financement du terrorisme par le trafique de drogue

 

 

 

http://www.uruknet.de/pic.php?f=opium1_461.jpg

 

 

 

Des experts occidentaux de l’activité  terroriste au Sahel ont indiqué que la CIA craint qu’Al-Qaida injecte de l’argent qu’elle récolte du commerce des produits illicites ou du crime organisé dans des investissements légaux dans les économies des pays de la région pour financer ses activités.

Dans un rapport publié, hier, sur le site « Sahel Intelligence », des responsables sécuritaires occidentaux auraient déclaré : « l’organisation Al Qaida au Maghreb Islamique (AQMI) opérant dans le corridor Sahélien, aurait structuré une filière d’immigration clandestine très élaborée, qui lui permettrait à la fois de financer et d’envoyer des agents dormant potentiels en Europe en Europe.

Ce rapport a qualifié cette démarche d’Al Qaida en indiquant «  en réalité, AQMI vient tout simplement remplir un vide au niveau de l’organisation des filières d’immigration clandestine en Afrique Subsaharienne, puisque les réseaux actuels ne parviennent pas à assurer aux candidats au départ des conditions  de sécurité suffisantes.

Ce rapport a été signé par  Marion Zunfrey, ex employée au niveau des affaires étrangères Russes et qualifiée d’experte en questions de terrorisme et de crime organisé dans la  région du Sahel. 

Pour ce qui est du financement des activités d’Al Qaida au Maghreb Islamique par le commerce de drogue et des réseaux de l’immigration clandestine, il a été indiqué dans ce rapport : «  De plus, le glissement du narcotrafic vers l’animation de réseaux d’immigration clandestine correspond plus aux valeurs extrémistes Salafiste d’AQMI, le commerce de drogue étant considéré comme un  pêché mortel par l’Islam, ce pêché était jusque là contourné par une fetwa qui permettait au candidats au Djihad de transgresser les préceptes de l’Islam au nom de la cause Salafiste ou Djihadiste.

 

 

Via El-Khabar